• Le christ voilé.1753. Chapelle San Severo. Naples.

    Giuseppe Sanmartino (1720-1793).

    Je suis resté troublé par ce voile de marbre, son extraordinaire légèreté, sa finesse et sa blancheur.

    Autour de ce Christ qui repose inerte dans son évanescente beauté s'est crée une légende. Il aurait été commandé à l'artiste par le Prince Raimondo di Sangro alchimiste passionné qui  aurait enseigné au sculpteur la calcification du tissu en cristal de marbre. Cette légende dit tout de la sensation que j'ai éprouvé devant le Christ voilé. Il y a dans cette perfection du travail de la pierre, dans cettte légèreté du voile, quelque chose de surhumain.



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :