• Chronique de l'ordinaire: hiver 2017

     

    Voilà l'hiver s'est pointé brutal et le monde n'allait pas bien. On nous a trumpé, poutiné jusqu'à l'os. Moi non plus je n'allais pas très bien et le médecin m'a proposé un anti dépresseur , je n'ai pas dit non. Alors je dors comme ça ne m'était pas arrivé depuis si longtemps et je me lève sans la boule au ventre. Il y a de grandes journées de lumière, l'est bien jolie la pollution qui nous tue!

    Je ne suis pas allé voter ni d'un côté ni de l'autre , le monde se disloque , les politiciens nous renvoient une image de clowns pathétiques gesticulant dans le vide tandis que les hommes meurent un peu partout dans des guerres imbéciles.

    On verra, on verra, on continue notre métier de vivre.

    La mondialisation c'est aussi ce groupe islandais qui sonne deep south , chanson mélancolique sur un iceberg. Très beau.

     Ces orchidées naines ont refleuries dans le salon, petites taches de couleur ! N'y aurait il pas un printemps après tout ça?


  • Commentaires

    5
    A .A
    Vendredi 3 Février à 00:27

    Très cher Volodia

    Je t'envoie 2 chansons interprétée par mon frangin; You tube:

    Jeanne d'Arc/La prière- Georges Brassens Expérience

    Au Bois de mon coeur Georges Brassens Expérience.

     Tendres Bisous

    4
    Jeudi 2 Février à 11:34

    Bonjour Volodia, le mal du siècle oui, tu l'as, je l'ai, nous l'avons, les médicaments sont une aide quoi qu'on en dise! Mais le printemps nous requinquera comme le montre ton orchidée; j'ai la même qui est en boutons pour la cinquième fois et la regarder est un de ces petits bonheurs de la vie qui nous font, pendant un moment du moins, oublier le reste, c'est déjà ça de pris!

    Prends soin de toi et à bientôt, je t'embrasse.

     

    3
    Lundi 30 Janvier à 20:13

    Il y aura un printemps, ne t'inquiète pas Volodia.
    Tu as donc le mal du siècle. Soigne-toi bien. Mine de rien, la dépression mine bien (je sais, mon niveau intellectuel baisse terriblement).
    Oui, l'actualité est assez déprimante. En fait, même si le scénario semble clownesque, il est un peu plus dramatique. Au début, les faux clowns font rire. Mais à la fin, ils finissent toujours par faire pleurer.

    Bonne sieste, profite du temps qui passe. Repose-toi bien.

    Je te dis à bientôt

    2
    Samedi 28 Janvier à 20:32

    https://youtu.be/gZasNuqp6T8

      • Samedi 28 Janvier à 22:41

        Joyeux et léger, une peinture à danser. Merci à toi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :