• Chroniques de l'ordinaire: ma vie à la campagne

    A la campagne je supporte mieux la solitude. Je parle tout seul pour entendre le son de ma voix, enfin je parle aux arbres, aux fleurs et aux oiseaux.

    .Je jardine entre deux lectures: le manuscrit intégral de "Sur la route de Kérouac. On se demande bien aujourd'hui pourquoi les éditeurs avaient coupé tout ce qui faisait référence au sexe... Quelques années passent et l'on s'aperçoit que la censure est toujours ridicule. Je n'avais pas le même sentiment quand j'ai lu adolescent ce livre qui a fasciné toute une génération, la mienne en l'occurrence. C'est un livre très triste qui annonce la mort d'une utopie.

    Aussi l'Amie prodigieuse d'Elena Ferrante: un régal, tuez le roman il ressuscitera toujours.


  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Mai à 09:40

    Bonjour Volodia, je vois que tu es revenu dans ta si belle campagne, ton arbre est magnifique. Moi aussi je parle aux arbres, aux fleurs, aux oiseaux et même aux insectes! On a les interlocuteurs qu'on choisit.

    Je découvre la chanson que tu as postée en vidéo et j'aime beaucoup, ainsi que tes photos de feu. Je n'ai jamais lu "sur la route", en ce moment je rêve avec René Barjavel et Henri Gougaud.

    Je te souhaite une belle semaine ensoleillée, bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :