• Danse: La Veronal

    Une nuit au musée. Une femme contemple un immense Titien, un homme observe la femme. "Siena" nous emmène en Italie, de la Renaissance jusqu’à nos jours. Un ensemble de danseurs virtuoses habillés en escrimeurs envahit l’espace, un groupe qui se compose et se décompose dans un collage de tableaux oniriques. À travers un langage du mouvement aussi précis que théâtral, La Veronal interroge les bouleversements que connaît, au cours des siècles, la perception qu’a l’homme de lui-même et de son corps.

    La Veronal qui tient son nom d'un médicament antidépresseur est une compagnie de danse de Barcelone . Leur travail m'intrigue beaucoup dont je n'ai vu que quelques extraits. Leur dernière? création "Passionaria" promet d'être fascinante.

    Je ne connais pas grand choses à la danse contemporaine mais c'est un art qui offre au spectateur une très grande liberté et pour moi ce qui se rapproche le plus du rêve et de sa possible figurabilité au sens freudien de ce terme.


  • Commentaires

    2
    AA
    Vendredi 15 Juin à 01:43

    Bonsoir Volodia

     

    Spectacle étonnant et rare qui abolit les frontières entre toutes les formes de l'art.

    Je ne connaissais pas La Veronal.

    J'aime beaucoup bien qu'il soit difficile de juger sur ce court extrait qui en tout cas

     illustre bien la pensée de Breton:" L'association de deux ou plusieurs éléments apparemment étrangers l'un à l'autre est le facteur le plus puissant de la poésie".

    Besos

      • Volodia
        Vendredi 15 Juin à 20:26
        Tu as bien saisi l’affaire.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :