• La casa del mouradia

     La même dans un stade surexcité.

    J'écoutais hier l'excellente émission de France Culture "Les pieds sur terre" consacrée à ce qui se passe en Algérie. (One two three viva l'algerie 2/2.) A réécouter sur internet.

    Cette chanson née dans les stades de foot est devenue l'hymne de la contestation de ce pouvoir moribond.

     

    La Casa Del Mouradia
    Chant des supporters de l’USMA (Union sportive de la médina d’Alger) – Les Rouge et Noir
     
    C’est l’aube et le sommeil ne vient pas
    Je consomme à petites doses( dope )
    Quelle en est la raison ?
    Qui dois-je blâmer ?
    On en a assez de cette vie
     
    C’est l’aube et le sommeil ne vient pas
    Je consomme à petites doses
    Quelle en est la raison ?
    Qui dois-je blâmer ?
    On en a assez de cette vie
     
    Le premier [mandat], on dira qu’il est passé
    Ils nous ont eu avec la décennie [noire]
    Au deuxième, l’histoire est devenue claire
    La Casa d’El Mouradia [quartier où se trouve le palais présidentiel]
    Au troisième, le pays s’est amaigri
    La faute aux intérêts personnels
    Au quatrième, la poupée est morte et 
    L’affaire suit son cours…
     
    Le premier [mandat], on dira qu’il est passé
    Ils nous ont eu avec la décennie [noire]
    Au deuxième, l’histoire est devenue claire
    La Casa d’El Mouradia [quartier où se trouve le palais présidentiel]
    Au troisième, le pays s’est amaigri
    La faute aux intérêts personnels
    Au quatrième, la poupée est morte et 
    L’affaire suit son cours
     
    C’est l’aube et le sommeil ne vient pas
    Je consomme à petites doses
    Quelle en est la raison ?
    Qui dois-je blâmer ?
    On en a assez de cette vie
     
    C’est l’aube et le sommeil ne vient pas
    Je consomme à petites doses
    Quelle en est la raison ?
    Qui dois-je blâmer ?
    On en a assez de cette vie
     
    Le cinquième [mandat] va suivre
    Entre-eux l’affaire se conclut
    Et le passé est archivé
    La voix de la liberté…
     
    Dans notre virage( de la tribune) la discussion est privée
    Ils nous connaissent quand il déferle
    L’école… et la nécessité du c.v
    Un bureau pour l’analphabétisme
     
    Le cinquième [mandat] va suivre
    Entre-eux l’affaire se conclut
    Et le passé est archivé
    La voix de la liberté…
     
    Dans notre virage la discussion est privée
    Ils nous connaissent quand il déferle
    L’école… et la nécessité du c.v
    Un bureau pour l’analphabétisme
     
    C’est l’aube et le sommeil ne vient pas
    Je consomme à petites doses
    Quelle en est la raison ?
    Qui dois-je blâmer ?
    On en a assez de cette vie
     
    C’est l’aube et le sommeil ne vient pas
    Je consomme à petites doses
    Quelle en est la raison ?
    Qui dois-je blâmer ?
    On en a assez de cette vie
     
     

    Tags Tags :
  • Commentaires

    3
    Dimanche 24 Mars à 08:52

    Merci pour cet article Une découverte de l'Algérie nouvelle que j'ignorais Comment subvertir toute assignation: le stade dévolu au divertissement pour détourner toute vélleité de revolution qui se retrouve le lieu d'une construction de la résistance et puis un hymne qui n'est pas martial et revanchard Des hommes qui chantent Plutôt réconfortant

     

    2
    Lundi 18 Mars à 11:33

    Peut-être que je broies du noir... Mais c'est l'impression que j'ai quand je regarde la situation. J'espère que les choses vont s'arranger autant pour la France que pour l'Algérie. Le bonheur des peuples apporte la paix.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :