• Les dogues de ST Malo

    Saint Malo est bien joli vu de Dinard.

    Un épisode que je n'avais pas remarqué, voici l'histoire:

    Le bastion de la Hollande a été bâti à partir de 1674 à la suite de l'écroulement d'une partie du mur d'enceinte primitif de la ville protégeant une ancienne plateforme. Cette plateforme supportait trois moulins appelés Moulins Collin.Le bastion prit le nom de Hollande en raison de la guerre parce que la construction de l'ouvrage commença pendant la guerre contre ce pays.

    Il fut terminé par l'ingénieur Simon de Garengeau et armé de canons offerts par le Comte de Toulouse,gouverneur de Bretagne, en remerciement de la contribution des malouins à la défense du pays par l'armement en guerre de leurs navires pour la course.

    Un magasin construit en souterrain du côté de la ville servit de chenil à la meute des chiens du guet qui assurait sa surveillance extérieure chaque nuit.

    Les chiens qui furent jusqu'au nombre de vingt quatre étaient des dogues de race anglaise.Ils étaient conduits chaque soir à travers les rues par leurs gardiens et lâchés dans les rues à l'extérieur de la Grande Porte après le dixième coup de l'horloge publique dénommée Noguette. Ils étaient ramenés le lendemain matin et reconduits au chenil.

    Ces chiens n'étaient pas nourris durant la journée et courraient après ceux qui n'étaient pas rentrés à temps.Ils pouvaient dangereusement les attaquer ce qui arriva à un officier de marine en 1770 qui s'était dit on attardé auprès de sa fiancée du côté de Saint Servan.

    La municipalité décida alors de se séparer de ces chiens qui furent tous empoisonnés.

    Mais depuis ce temps la cloche de Noguette, tous les soirs à dix heures depuis la cathédrale rapelle cette histoire.

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :