• Loire.

    A.... m'envoie des images de la Loire vers Bouchemaine. Elle fuyait la grande chaleur au bord de l'eau, réflexe salutaire.

    C'est un chemin jusque à La Pointe de Bouchemaine sur lequel la Loire offre de belles vues,des paysages, de  qu'on s'approprie immédiatement.

    La largeur du fleuve, son débit aléatoire , en font un fleuve vivant .

    La canicule offre ces grands bancs de sable qui donnent cette  perspective au regard, un peu de profondeur.

    Pendant les inondations d'hiver,le train entre Angers et Nantes ralentit et selon la lumière on n'est plus tout à fait sûr de distinguer le ciel de l'eau.               

     Comme je ne suis pas Julien Gracq, je freine sur le lyrisme,il en a parlé mieux que je ne saurais le faire avec cet avantage d'avoir été écrivain et géographe.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :