• Lundi 13 août 2018.

    Mes voisins partis me laissent gracieusement l'accès à leur maison pour que je puisse me connecter.

    Les visiteurs se sont fait plus rares, ils sont partis en vacances alors me revoici en solitude. Dimanche ce hérisson s'aventure jusqu'à ma porte, se laisse photographier et regagne ses fourrés. Maintenant je laisse la fenêtre de l'atelier ouverte à la nuit pour admirer les papillons nocturnes. Je n'imaginais pas autant de variété dans les coloris et les motifs. La nature est pleine de merveilles.

    Sur la dernière photo ce papillon fort commun s'est posé sur le bitume brûlant ce qui bien sûr s'est avéré fatal. Même ainsi déchiqueté il forme une composition étonnante.

    Sinon travail pour l'exposition en écoutant d'une oreille distraite la radio. Dans mon isolement j'ai besoin d'entendre des voix.


  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Août à 20:03

    Je vois que tu as eu des modèles. :)

    Bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :