• Ma vie à la campagne

    Ma vie à la campagne

                                                           Ma part d'ombres

    Certainement pas comestible mais on dirait une céramique un peu granuleuse et d'un blanc lumineux.

    Une vieille robe de chambre toute pourrie sur le dos. Pas fashion les moutons.

    Un vieux noyer au bord de la route et voilà ma principale concurrente. on se dispute la récolte.

                                     Des oies bernaches ?

    Ce fut un très bel été qui se prolonge encore. Pas de pluie mais je suis entouré d'arbres et la rosée reste longtemps dans mon jardin. La source au pied de ma maison ne s'est jamais tarie. Je travaille de longues heures dans mon petit atelier et je marche dans les environs. Je fais le même parcours plusieurs fois dans la journée et la répétition de ce trajet m'a donné l'occasion d'observer la nature autour de moi comme je ne l'avais jamais vue auparavant. Je pense à ce texte de Julien Gracq   " Les eaux étroites".

    Pourquoi le sentiment s'est-il ancré en moi de bonne heure que, si le voyage seul – le voyage sans idée de retour – ouvre pour nous les portes et peut changer vraiment notre vie, un sortilège plus caché, qui s'apparente au maniement de la baguette du sourcier, se lie à la promenade entre toutes préférée, à l'excursion sans aventure et sans imprévu qui nous ramène en quelques heures à notre point d'attache, à la clôture de la maison familière .


    J'ai un peu honte quand arrive jusqu'à moi l'écho de toutes les catastrophes climatiques qui ont touchées tant de gens.

     


  • Commentaires

    3
    volodia
    Mercredi 24 Octobre à 00:07

    Oui c'est une belle campagne, j'en profite et je me sens privilégié de vivre ici. Mais je ne peux pas m'empêcher de penser à ce monde qui disparait peu à peu et de plus en plus vite avec toutes les conséquences que cela induit dans la vie de tant de gens. Salut à toi.

      • Mercredi 24 Octobre à 11:07

        Je suis d'accord avec toi. Il faut préserver ces lieues afin que les générations futures puissent y vivre.

    2
    Mardi 23 Octobre à 17:01

    Bonjour Volodia,

    Serais-tu pris par l'appel de la forêt ? :)

    Il ne faut pas avoir honte de profiter de la vie. Tu as de la chance de vivre dans ce magnifique endroit. profite ben. Il n'y a aucun mal à ça.

    Bonne journée, bonne soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :