• Migrants

    Une de mes amies,la cinquantaine, promène son chien dans un parc. Sur un banc un jeune soudanais grelotte , il lui demande un peu d'argent pour se nourrir. Elle n'a rien sur elle, elle est désolée. Alors il ajoute à mi voix pour essayer de la retenir "Pour dix euros je baise aussi".

    Misère déshumanisante.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :