• Radio rutabaga

    Radio  Radio Rutabaga les français parlent à qui voudra les entendre.

    Je suis un confiné de luxe, j'en ai bien conscience dans une grande propriété à la campagne. De ma fenêtre je fais face a ces bois. Ca me rappelle Le désert des tartares de Buzzati, ces soldats qui scrutent l'horizon dans l'attente immobile d'un ennemi qui ne vient jamais.

    Il y a des enfants dans cette maison. D'abord une petite fille de trois ans, une vraie qui coupe les yeux des escargots parce que ça repousse, qui jette de l'eau froide au chien pendant sa sieste et qui se maquille... avec du dentifrice pour être belle comme Maman et d'autres initiatives dans le genre. Bref quand on ne l'entend plus il faut se méfier.

    Un garçon de sept ans qui passerait bien le reste de sa vie sur les écrans ou il se montre plein d'imagination par ailleurs en créant toutes sortes d'édifices en 3d.

    Il s'est montré assez intrigué par mes peintures alors je lui ai offert ce petit tableau un jour de chagrin. Vous remarquerez que le loup porte un masque, on fait tout dans le respect des règles. Et puis aussi un portrait de son institutrice. On voit que j'ai toujours quelques comptes à régler avec le corps enseignant.

    Ne pas mourir voilà mon objectif à court terme. Je n'en ai pas d'autre pour l'instant.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :