• Seth à la chapelle Saint Sauveur

    Seth à la chapelle Saint Sauveur

    Seth à la chapelle Saint Sauveur

    Seth à la chapelle Saint Sauveur

    Seth à la chapelle Saint Sauveur

    Seth à la chapelle Saint Sauveur

    Seth à la chapelle Saint Sauveur

    Seth à la chapelle Saint Sauveur

    C'est dans le cadre prestigieux de la Chapelle Saint Sauveur du coeur de Saint Malo intra muros que l'on peut visiter la première exposition de l'artiste urbain Seth en Bretagne du 11juillet au 1er novembre 2020.

    peintre voyageur infatigable, témoin privilégié d'un monde en mutation, Seth nous invite à découvrir à travers une cinquantaine d'oeuvres fruit de nombreuses années de création.

    Toiles, photos, carnet de voyage et installations nous immergent au coeur de son parcours artistique: des ruelles du vieux Shangai aux plages de Madagascar, chaque alcôve de la chapelle nous raconte un projet, un voyage, une expérience. Une exposition dépaysante et poétique pour tous qui le à notre âme d'enfant.

    Seth s'exprime sur les murs de Paris dès le milieu des années 90. Diplômé de l'école nationale des Arts Décoratifs il publie avec Gauthier Bischoff en 2000 le livre Kapital qui reste aujourd'hui le plus gros succès consacré au Graffiti français. En 2004 ils créent Wasted Talent maison d'édition spécialisée dans le graffiti.

    A partir de 2003 il voyage autour du monde pour échanger avec des artistes issus de cultures différentes et s'ouvrir à de nouvelles manières de peindre en milieu urbain. Il publie le livre Globe painter en 2007. Il participe au programme de documentaires "Les nouveaux explorateurs diffusé sur Canal+ qui propose de découvrir le monde par le prisme des arts urbains.

    Àu cours de ses explorations artistique il développe une peinture reconnaissable, souvent liée à l'enfance. Il s'appuie sur l'imaginaire individuel ou collectif en s'inspirant des mythes  contes et légendes qu'il interprète. L'enfant devient porte parole, messager de son questionnement.

    Il place ses personnages dans des contextes sociaux politiques et culturels particuliers. Une demande souvent en double lecture mais jamais cynique, une peinture urbaine qui parle du monde.

     Voilà le texte de présentation de l'exposition que je lis en général après la visite des oeuvres. Je me suis toujours intéressé aux graffitis, mais il y a dans ce domaine une certaine uniformité lettriste que je trouve pesante et par trop répétitive. Alors il est agréable dans ce Saint Malo un peu délesté de son flot de touristes, pandémie oblige un peu du monde de ,l'enfance.

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 26 Septembre à 09:58

    J'avais découvert des peintures murales à Belleville et c'est récemment que j'ai trouvé qu'il s'agissait de Seth - J'en découvre le parcours par votre article - J'aime beaucoup les peintures murales très colorées de cette expo où les masques jouent des facéties - Merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :