• Sous l'arbousier

    Les derniers beaux jours ceux qu'on rattache encore à l'été alors que l'automne est bien avancé. On prend le petit déjeuner dehors sous l'arbousier dont toutes les fleurs forment un tapis de clochettes pourissantes. On écrase les fruits rouges. Je n'arrive pas à croire que ça fait sept mois que tu n'es plus là, je m'étonne de vivre, de perpétuer tous les gestes du quotidien, d'avancer chaque jour pas à pas vers je ne sais quoi. J'ai peur de l'hiver. Mon voyage m'a rendu triste et heureux à la fois mais je suis habitué maintenant à vivre des émotions très paradoxales. J'écoute souvent la chanson de Temper trad" Soldier on". La nostalgie est un sentiment qui m'étais jusqu'alors inconnu. Notre petite maison est repeinte en blanc et les travaux vont se terminer alors tes efforts n'auront pas été vains, c'est très important pour moi.

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Novembre 2015 à 14:03

    Bonjour Volodia, j'ai parcouru tes pages, et tu nous as encore rapporté plein de belles images.

    Je suis surprise de voir un arbousier, je croyais qu'ils ne poussaient que dans le sud???

    Ne t'inquiète pas pour l'hiver qui approche et les soirées tristes, ça va aller, nous sommes toujours plus forts et résistants que ce que nous croyons. Et le printemps reviendra très vite aussi.

    Depuis quelque temps, et je ne suis pas la seule, je trouve que le temps passe beaucoup plus vite qu'avant, les jours, les semaines, les mois, défilent à une vitesse folle. Finalement ce n'est pas plus mal, non?

    Passe un beau week-end Volodia, grosses bises.

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :