• St Petersbourg: La forteresse Pierre et Paul.

    St Petersbourg: La forteresse Pierre et Paul.

     

     

    St Petersbourg: La forteresse Pierre et Paul.

    Domenico Trezzini.

    Située sur l'île au lièvre la forteresse fut conçue par l'architecte Domenico Trezzini qui pose en majesté sur les rives du fleuve. Il semble tout à fait satisfait de sa personne et rendons lui cette justice il peut être fier de son oeuvre.

    Nous n'avons passé qu'une semaine dans la ville et il fallait faire des choix. Aussi nous avons privilégié la rue vivante , la promenade plutôt que la visite des musées et notre journal de voyage témoigne de ces lacunes. Cette ville est tellement riche qu'on ne pourrait épuiser ses richesses en si peu de temps a moins d'être un stakhanoviste du tourisme ce qui n'est pas vraiment mon genre.

    La forteresse bâtie en 1703 à la hâte et sous la menace de l'infanterie et de la flotte suédoise. Les canons fort judicieusement placés là ou la Neva est la plus large empêchaient l'accès à la ville de ce côté. La légende raconte que le 16 mai 1703 lors de l'inauguration Pierre le Grand découpa deux morceaux de terre avec de l'herbe, les plaça l'un sur l'autre et mis dessus une pierre gravée qui célèbrait la construction de la ville. A ce moment un aigle, pas un vulgaire pigeon ou une pintade vous entendez, se posa sur la pierre.Le tsar le prit dans ses mains et dit :"Ce sera mon symbole" .L'oiseau fut nommé Commandor et vécu très longtemps!!!

    La cathédrale se signale par une haute flèche dorée surmontée d'un ange portant une croix que l'on voit de  différentes parties de la ville.Elle abrite pratiquement toutes  les tombes des Romanov à partir de Pierre 1er. Le 1è juillet 1998 on y déposa les cendres de Nicolas ll, de sa femme et de leurs cinq enfants tués par les bolcheviks en 1918.

    La forteresse comprend plusieurs autres bâtiments: la Monnaie Nationale, le bastion Troubetskovo, la crypte grand ducale et le musée municipal de St Petersbourg.

    A partir de 1720 elle servit de casernement pour une garnison et de prison pour les personnalités de renom dont les écrivains Dostoievski et Gorki plus tardivement.

    Le 27 février 1917 la forteresse fut attaquée par les mutins du régiment Pavloski qui firent évadés les prisonniers.

    Sous le gouvernement provisoire des centaines de personalités de l'Ancien Régime furent emprisonnées soit disant pour les protéger de la populace. On menaça d'y envoyer l'empereur Nicolas ll lui même à son retour de Tsarkoïe Sélo.

    Ensuite la forteresse est intimement liée à l'histoire des Bolcheviks. Ceux ci font une première tentative de coup d'état le 4 juillet 1917 et la garnison de 8000 hommes décide de se joindre à eux mais le temps n'est pas venus et la rédition a lieu deux jours plus tard. Mais c'est un court répit.

    Le 25 Octobre les bolcheviks s'emparent de bouveau de la forteresse. Un ultimatum des militaires du Comité révolutionnaire est envoyé au Palais d'Hiver aux ministres du gouvernement provisoire. Le croiseur Aurore( toujours visible aujourd'hui) envoie une salve à blanc à 21h. Les défenseurs du Palais refusent de se rendre et récoltent quelques obus. Le Palais d'hiver tombe à 21H10. Messieurs les Ministres direction la Forteresse. C'était parti pour une autre oppression: le régime communiste. La Russie collectionne toujours les dictateurs. 

    Néanmoins la Forteresse aujourd'hui est un musée depuis 1924.
    Elle
    souffrira durant le siège de la ville par les troupes allemandes avant d'être restaurée dans sa splendeur d'aujourd'hui.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :